Nos formations‎ > ‎

BACHELIER EN ELECTROMECANIQUE – FINALITE : ELECTROMECANIQUE ET MAINTENANCE


BACHELIER EN ÉLECTROMÉCANIQUE – FINALITÉ : ÉLECTROMÉCANIQUE ET MAINTENANCE

UNITÉS DE FORMATION CONSTITUTIVES DE LA SECTION

  • Mathématiques et statistique appliquées
  • Langue en situation appliquée
  • Communication et gestion
  • Dessin technique
  • Électricité et électronique générales
  • Hydraulique et pneumatique
  • Initiation aux réseaux
  • Électrotechnique et électronique de puissance
  • Mécanismes
  • Régulation et automatisme
  • Aspects organisationnels et de sécurité de la maintenance
  • Techniques et théories spéciales de la maintenance
  • Projet mécanique
  • Stage d’insertion
  • Stage d’intégration
  • Activité professionnelle de formation
  • Épreuve intégrée

LES UNITÉS DE FORMATION SONT CAPITALISABLES ET DOIVENT ÊTRE SUIVIES EN RESPECTANT L’ORGANIGRAMME DE LA SECTION

Vous pouvez télécharger les dossiers pédagogiques de chaque unité de formation en suivant le lien :

http://www.cpeons.be/page.asp?id=58&curDir=\3_Ens_Superieur\1_Bachelier

TITRE DÉLIVRÉ

 GRADE ACADÉMIQUE DE

BACHELIER EN ÉLECTROMÉCANIQUE – FINALITÉ : ÉLECTROMÉCANIQUE ET MAINTENANCE

Du niveau de l’enseignement supérieur technique de Promotion sociale de type court

TACHES

Le bachelier en électromécanique pourra analyser et contribuer à résoudre les problèmes techniques et humains liés à sa fonction.

Il possédera la faculté de décoder les documents techniques pour les rendre accessibles aux agents d’exécution.

En étant sensible au bien-être, à la sécurité, à l’hygiène du travail, à l’environnement et aux aspects économiques, il sera capable, dans le respect des consignes et des normes en vigueur :

de superviser une ligne de production ;

  • de mettre en œuvre des équipements électromécaniques, d’optimiser leurs performances et de les maintenir en état de fonctionnement ;
  • d’analyser un problème lié à l’électromécanique et de proposer des modifications techniques permettant de le solutionner ;
  • d’utiliser des logiciels spécifiques d’assistance, de simulation, de supervision, de contrôle, de conception, … ;
  • d’utiliser les moyens de gestion et de communication relationnelle les plus appropriés ;
  • de s’adapter à l’évolution technologique.

CHAMP D’ACTIVITÉ

L’environnement pluri technologique et industriel dans lequel il évoluera (machine à commande numérique, automate programmable, utilisation de logiciels…) impose à l’électromécanicien de bien maîtriser non seulement l’électronique mais également l’aspect « système » avec ses entrées, ses sorties et son interdépendance vis-à-vis des autres technologies.

La fonction du bachelier en électromécanique est à caractère fortement technologique et à responsabilité tant au niveau du diagnostic que du dépannage et ce dans un contexte d’autonomie.

Il sera une personne de communication capable d’assumer le rôle de relais aussi bien humain que technique entre le ou les responsables, les partenaires sociaux et le personnel d’exécution, ainsi qu’entre son entreprise et le monde extérieur.

DÉBOUCHÉS

Le bachelier en électromécanique pourra utiliser ses compétences dans un service d’achat, de vente, de production ou de maintenance, notamment :

  • en industrie ;
  • en entreprises privée et publique ;
  • dans un laboratoire ;
  • dans un service public.
Comments